C’est la Rentrée!!

lea-flyer-front-2014

lea-flyer-back-2014

Les Bienfaits de la Danse Orientale

 

1.  Je me muscle sans en avoir l’air

La danse orientale est une activité douce qui muscle en profondeur sans qu’on s’en rende compte. D’abord en roulant des épaules on muscle tout le haut du corps, ensuite la colonne vertébrale doit toujours être droite, ce qui implique un bon port de tête. Les rotations du bassin affinent la taille, musclent le périnée (exercice primordial pour l’accouchement) et galbent la sangle abdominale. Beaucoup de mouvements s’effectuent sur la pointe des pieds, ce qui renforce les mollets et cuisses, comme les va-et-vient de haut en bas. Les échauffements de stretching avant la séance permettent aussi de développer la souplesse.

 

2.  Je fais travailler ma mémoire

A chaque cours, un enchaînement de plusieurs mouvements est enseigné. On le décrypte, le reproduit pour ensuite l’incorporer à une mini chorégraphie. Une façon idéale de travailler sa mémoire.

La vraie difficulté de la danse orientale est aussi de coordonner plusieurs mouvements en même temps. Onduler le bassin et faire rouler ses épaules par exemple. Si au début on bloque, avec un peu de pratique on réfléchira moins et les mouvements seront plus évidents. La danse orientale c’est aussi se faire confiance et se laisser aller aux sons de musiques envoûtantes.

 

3.  Je me réconcilie avec mon miroir

Comme toutes les danses, on la pratique devant le miroir. Si au début on n’ose pas se regarder, on apprend à accepter son reflet, à prendre conscience de son espace, à découvrir la sensualité de son propre corps. Il n’y a aucune limite physique pour pratiquer, au contraire, les bourrelets sont les bienvenus pour souligner le mouvement§ La danse orientale rehausse la féminité, effaçant petit à petit les complexes. Les tenues orientales permettant aussi d’exprimer cette sensualité : jupe longue, haut moulant, décolleté plongeant…rien n’est vulgaire, tout est subtil.

 

4.  Je me sociabilise

Le plaisir de partager une activité avec des femmes venues de tous horizons, c’est aussi ça la magie de la danse. Chaque danseuse a une attitude différente. La danse traduit sa propre personnalité, c’est la force du langage du corps. La cohésion du groupe permet aussi de motiver pour  être présente à tous les cours. Faire une pose dans son quotidien stressant, oublier tout pendant une heure, se laisser aller à la musique, peut-être même jusqu’à la transe ou aux larmes…La danse est une thérapie, elle soulage les maux du corps et de l’esprit.

 

Cet article est extrait du magazine de la femme maghrébine Gazelle

http://www.gazellemag.com


Parse error: syntax error, unexpected T_VARIABLE in /home/malayka/www/wp-content/themes/damasking.1.4/damasking/footer.php on line 16